Connect with us

Hi, what are you looking for?

Esprit PublicEsprit Public

Médecine, santé, paramédical, hygiène

Comment réduire les protéines dans l’urine

urine

La présence de protéines dans l’urine est généralement révélatrice de problèmes rénaux. Ainsi, le traitement du problème rénal sous-jacent permettrait de réduire les protéines dans l’urine. Cet article fournit des informations sur les facteurs contributifs, les symptômes et le traitement de cette pathologie.

Nos reins remplissent la fonction vitale de retenir les nutriments et les substances importantes, et de filtrer l’excès d’eau et les déchets, qui sont évacués du corps sous forme d’urine. Les reins filtrent environ 120 à 150 litres de sang par jour pour produire environ 1 à 2 litres d’urine. La protéinurie désigne la présence de quantités anormales de protéines dans l’urine. Dans des circonstances normales, les protéines présentes dans le sang sont retenues par les reins, car elles sont essentielles au bon fonctionnement du corps humain. Les protéines sont généralement trop grosses pour passer à travers le glomérule, qui désigne une structure tubulaire qui filtre le sang pour former l’urine. Si les glomérules sont endommagés, les protéines du sang peuvent s’écouler dans l’urine, entraînant ainsi une protéinurie. La présence de protéines dans l’urine est généralement le signe d’une infection ou d’une maladie rénale. Ainsi, l’infection ou la maladie rénale sous-jacente doit être traitée pour résoudre le problème de la protéinurie.

Facteurs contribuant à la protéinurie

  • La maladie rénale polykystique est une maladie héréditaire qui se caractérise par la formation de kystes remplis de liquide à l’intérieur des reins. Cette maladie peut également entraîner un risque d’hypertension. Elle peut également conduire à une insuffisance rénale, ce qui peut entraîner une protéinurie. Par ailleurs, la pyélonéphrite (infection rénale) ou les infections urinaires pourraient également être des facteurs contributifs.
  • Le diabète est une condition médicale qui se caractérise par un taux de sucre élevé dans le sang. Des niveaux constamment élevés de sucre dans le sang peuvent exercer une pression sur les unités de filtrage au sein des reins. Si ces unités de filtrage sont endommagées, les reins peuvent ne pas être en mesure d’effectuer la tâche de filtration correctement. Parfois, des molécules de protéines pourraient fuir des filtres endommagés dans l’urine.
  • L’hypertension ou la pression artérielle élevée est l’une des causes courantes de l’insuffisance rénale. Lorsque la pression exercée par le sang sur les vaisseaux sanguins est trop élevée, elle pourrait étirer, cicatriser ou affaiblir les vaisseaux sanguins des reins. Cela aurait un effet négatif sur la fonction rénale.

Parfois, des niveaux élevés de protéines dans l’urine pourraient être temporaires, et pourraient être causés en raison d’une surexposition au froid et à la chaleur, d’un stress émotionnel et physique, d’une grossesse, etc.

maladie rénale

Diagnostic et traitement

Une fois la cause sous-jacente identifiée à l’aide de ces tests de diagnostic, des options de traitement adaptées peuvent être recommandées. Les médicaments peuvent aider à traiter une infection ou une maladie rénale. L’hypertension artérielle et le diabète étant des facteurs de risque pour les problèmes rénaux, il est conseillé de surveiller son taux de glycémie et sa tension artérielle

Les diabétiques doivent surveiller leur taux de glycémie et leur tension artérielle.

Les diabétiques doivent apporter les changements nécessaires à leur régime alimentaire. De plus, suivre un régime d’exercices physiques sera également utile. Ceux qui sont touchés par l’hypertension doivent consulter leur fournisseur de soins de santé concernant la thérapie médicamenteuse. Les inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine (IEC) et les ARA sont des médicaments qui contribuent à faire baisser la pression artérielle. De même, limiter la consommation de sel serait utile.

Il est conseillé de surveiller les niveaux d’albumine à intervalles réguliers pour savoir si les reins fonctionnent correctement ou non. Une fois que la cause sous-jacente de la protéinurie est traitée, les taux de protéines reviendraient à la normale.

Disclaimer : Les informations fournies dans cet article ont pour seul but d’éduquer le lecteur. Elles ne sont pas destinées à se substituer à l’avis d’un expert médical.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A PROPOS D’ESPRIT PUBLIC :

Esprit Public, un webmag, ouvert aux collaborations, consacré aux conseils et infos qui changent positivement les esprits afin d’être bien et mieux informé.

Il vous sera possible comme cela de lire des articles de nos rédacteurs abordant par exemple des sujets tels que la famille et la jeunesse, les formations et l’emploi ainsi que sur les services aux entreprises et aux professionnels.

Vous aimerez aussi ces articles :

Tourisme, vacances, voyage

Bangkok, bien connue comme le pays du sourire» est en effet un pays de contrastes qui présente un mélange fascinant de tout ce que...

Vie pratique, mode d'emploi, life style

Benjamin Franklin a dit un jour : « La nécessité n’a jamais fait une bonne affaire. « C’était vrai à l’époque de Ben et...

Travaux, construction, rénovation, BTP

Si vous venez d’emménager dans un doer-upper, ou si vous envisagez de vendre votre maison et qu’elle a besoin d’être relookée, alors vous constaterez...

Sport, activité sportive physique

Vous prévoyez d’organiser une fête pour le Super Bowl cette année ? Lisez cet article pour savoir comment mettre en place des pools de...