Restons connectés

Bonjour, entrez votre recherche

Esprits PublicEsprits Public

Immobilier locatif, achat, vente

Comment faire pour mettre fin à un contrat ?

contrat

Question : Si un contrat a été signé pour faire une offre sur une maison, mais que le vendeur a fait une contre-offre et que c’est trop cher, comment dois-je procéder pour mettre fin à ce contrat ? Je ne veux plus de la maison ou de travailler avec cet agent immobilier. J’aimerais même travailler avec quelqu’un d’autre. Comment dois-je m’y prendre légalement sans me mettre dans une situation dont je ne connais rien ? Je suis nouveau dans ce domaine et j’ai besoin d’aide dès que possible ! Merci.

Réponse : Cela ressemble à une question juridique. Vous devrez contacter un avocat spécialisé dans l’immobilier.

Réponse : Chère Caroline du Sud.
Je ne peux pas fournir de conseils juridiques cependant, lorsque mon client souhaite que l’on sache que je n’ai plus d’intérêt à poursuivre une propriété sur laquelle il a fait une offre, je lui fais retirer officiellement l’offre par courriel à moi et je la transmets ensuite à l’agent du vendeur.

Aussi, il ne s’agit pas d’un véritable contrat tant qu’aucune modification n’a été apportée au document/à l’offre. En faisant une contre-offre, le vendeur a modifié l’offre que vous avez soumise.

Réponse : Bonjour. Si le contrat est déjà signé par toutes les parties (acheteur et vendeur) vous devez demander à un avocat d’annuler le contrat. J’espère que cela vous aidera !

fin contrat

Réponse : Tout d’abord, prenez tous les documents que vous avez signés et demandez à un avocat de les examiner. En ce qui concerne l’offre, si vous n’avez pas accepté la contre-offre, il n’y a pas d’accord. Avez-vous signé une agence exclusive d’acheteurs avec votre agent immobilier actuel ? Si non, alors vous n’êtes pas légalement lié. Si vous avez un accord, j’expliquerais à l’agent immobilier pourquoi vous ne souhaitez plus travailler avec lui. Il/elle peut vous libérer. Bonne chance.

Réponse : Si le vendeur a fait une contre-offre écrite à votre offre, ce contrat est nul maintenant, à moins que vous ne l’ayez accepté et que vous lui ayez renvoyé une copie signée. Une contre-offre annule l’offre initiale et vous fait une offre alternative à accepter ou à ne pas accepter.
Et à moins que vous n’ayez un contrat d’agence signé avec l’agent immobilier avec lequel vous travaillez actuellement, vous n’avez aucune obligation de continuer avec lui.
Les clés ici seraient les deux accords écrits distincts.
Il vaudrait la peine de consulter un avocat qui peut examiner vos documents et vous dire où vous en êtes légalement à l’heure actuelle.

Réponse : Première question : Si vous n’acceptez pas la contre-offre, alors vous n’avez pas de contrat. Donc, il suffit de dire à votre courtier actuel que vous mettez fin aux négociations ou que vous n’allez pas accepter la contre-offre et de vous en éloigner. C’est fait, tant que vous n’avez pas accepté la contre-offre, vous n’êtes pas sous contrat.

Deuxième question : Si vous avez signé un contrat, cherchez le mot Exclusif en haut. S’il est là, alors vous vous êtes engagé à travailler avec ce courtier pendant la période spécifiée. Vérifiez donc la date de fin. Si la date de fin est proche, il serait peut-être plus simple d’attendre que vous ne soyez plus sous contrat avec lui. Si c’est dans longtemps, vous devriez parler au courtier et voir si vous êtes en mesure de régler le ou les problèmes.

Si vous n’avez pas de contrat exclusif, alors vous êtes probablement libre de travailler avec d’autres courtiers (même si votre contrat n’a pas expiré). Cependant, comprenez bien que si le courtier A vous a montré une propriété et que vous faites appel au courtier B pour négocier la vente de cette propriété : Le courtier A peut encore être celui qui reçoit le partage de la commission sur la vente.

Si tout le reste échoue et que vous n’avez pas l’impression d’avoir le choix, contactez le courtier en charge du bureau du cabinet. Ils seront peut-être en mesure de trouver une solution qui profitera à toutes les personnes concernées.

Veuillez noter que je ne suis pas un avocat, veuillez consulter un avocat qualifié en immobilier pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur votre ou vos contrats.

Laissez un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

A PROPOS D’ESPRIT PUBLIC :

En manque d'esprit ?

Esprit Public, un webmag, ouvert aux collaborations, consacré aux conseils et infos qui changent positivement les esprits afin d’être bien et mieux informé.

Il vous sera possible comme cela de lire des articles de nos rédacteurs abordant par exemple des sujets tels que la famille et la jeunesse, les formations et l’emploi ainsi que sur les services aux entreprises et aux professionnels …

Vous aimerez aussi ces articles :

Ecommerce, magasin, code promo

Récemment, une organisation locale que je soutiens a organisé une collecte de nourriture. On nous a donné un sac d’épicerie un soir de fête...

École, formation, emploi, enseignement

Aujourd’hui nous parlons de la préparation du collège et des façons dont vous pouvez aider votre enfant en le préparant. Le collège peut être...

Tourisme, vacances, voyage

Bangkok, bien connue comme le pays du sourire» est en effet un pays de contrastes qui présente un mélange fascinant de tout ce que...

Smartphone, communication

L’importance de la photographie ne peut être sous-estimée. Depuis le boom des smartphones, presque tous les appareils mobiles ont une sorte d’appareil photo intégré,...